Milow
 
Milow
 
Milow
 
Milow
 
Milow
 
Milow
 
Milow
 
Milow
 
Milow
 
Zone A : 30 DT
Zone B : 20 DT
Zone C : 10 DT
  • Les billets étudiants (Zone C) sont en vente exclusivement aux guichets
  •  

Milow
Le folk sans façon

Dimanche 18 Avril 2010 à 18:30
Salle Carthage 1 Barcelo Carthage Thalasso. En concert avec Candy Dulfer Band
<b>Milow</b>_Le folk sans façon

L'extraordinaire succès de son single, la très fameuse reprise acoustique du titre de 50 cent et Justin Timberlake "Ayo Technology", l'ont propulsé très vite au top des hit parades mais ce jeune Belge est avant tout un artiste rigoureux et exigeant. Qu'on ne s'y trompe pas, Milow (de son vrai nom Jonathan Vandenbroeck) sait ce qu'il veut.

Après son premier album qui fut disque d'or "The Bigger Picture" sorti en 2006 sur lequel on trouve le très beau titre "You don't know", il n'était pas question que le suivant ne soit qu'une copie conforme. Pendant un an et demi, il dit avoir voulu explorer ses possibles univers musicaux et ses aptitudes vocales. Il voulait surtout approfondir et travailler ce deuxième opus qui sortira finalement en 2008.

Avec "Coming of Age", Milow passe un cap. Plus de maturité, reconnaît-il et des chansons plus réalistes, qui racontent chacune une histoire comme dans la tradition pop/folk américaine dont il s'inspire. Car Milow n'est pas seulement un interprète et une voix qui fait chavirer les cœurs mais il est aussi l'auteur de la plupart de ses chansons. Il puise ses thèmes dans sa réalité et son vécu. Il chante la vie, l'amour, les ados perdus aussi, comme dans "Stephanie". Toutes les chansons de cet album sont ancrées dans l'ici et le maintenant et alternent les rythmes pop/rock soutenus et les ballades folk comme dans le très beau titre "The Priest".

Son troisième album "Milow", sorti en 2009, est une compilation où l'on retrouve des titres de ses deux précédents albums et, notamment "Ayo Technology" et "you don't know". Quant aux inconditionnels de son titre phare, il fait l'objet d'un album, paru lui aussi en 2009.

Mais Milow n'a pas le temps de prendre le temps de savourer ce succès aussi rapide qu'inattendu (la reprise de Ayo Technology est une improvisation au micro d'une radio !). Sitôt les albums sortis, il part en tournée car il aime la scène plus que tout. Il a déjà sillonné l'Allemagne, la France, la Suisse, l'Espagne et nous arrive du Maroc. Même si ce sont les ados qui ont fait son succès, il n'est pas nécessaire d'être "Born in the eighties" (un de ses premiers titres) pour apprécier ce chanteur exceptionnel.


L'extraordinaire succès de son single, la très fameuse reprise acoustique du titre de 50 cent et Justin Timberlake "Ayo Technology", l'ont propulsé très vite au top des hit parades mais ce jeune Belge est avant tout un artiste rigoureux et exigeant. Qu'on ne s'y trompe pas, Milow (de son vrai nom Jonathan Vandenbroeck) sait ce qu'il veut.

Après son premier album qui fut disque d'or "The Bigger Picture" sorti en 2006 sur lequel on trouve le très beau titre "You don't know", il n'était pas question que le suivant ne soit qu'une copie conforme. Pendant un an et demi, il dit avoir voulu explorer ses possibles univers musicaux et ses aptitudes vocales. Il voulait surtout approfondir et travailler ce deuxième opus qui sortira finalement en 2008.

Avec "Coming on Age", Milow passe un cap. Plus de maturité, reconnaît-il et des chansons plus réalistes, qui racontent chacune une histoire comme dans la tradition pop/folk américaine dont il s'inspire. Car Milow n'est pas seulement un interprète et une voix qui fait chavirer les cœurs mais il est aussi l'auteur de la plupart de ses chansons. Il puise ses thèmes dans sa réalité et son vécu. Il chante la vie, l'amour, les ados perdus aussi, comme dans "Stephanie". Toutes les chansons de cet album sont ancrées dans l'ici et le maintenant et alternent les rythmes pop/rock soutenus et les ballades folk comme dans le très beau titre "The Priest".

Son troisième album "Milow", sorti en 2009, est une compilation où l'on retrouve des titres de ses deux précédents albums et, notamment "Ayo Technology" et "you don't know". Quant aux inconditionnels de son titre phare, il fait l'objet d'un album, paru lui aussi en 2009.

Mais Milow n'a pas le temps de prendre le temps de savourer ce succès aussi rapide qu'inattendu (la reprise de Ayo Technology est une improvisation au micro d'une radio !). Sitôt les albums sortis, il part en tournée car il aime la scène plus que tout. Il a déjà sillonné l'Allemagne, la France, l'Autriche, l'Espagne et nous arrive de Suisse.

Même si ce sont les ados qui ont fait son succès, il n'est pas nécessaire d'être "Born in the eighties" (un de ses premiers titres) pour apprécier ce chanteur exceptionnel.


LINE UP
Milow Chant
Nina Babet Chant/Percussion
Joris Caluwaerts Claviers
Jasper Hautekiet Basse
Frederik Van Den Berghe Batterie
Tom Vanstiphout Guitare