Programme
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
John Lee Hooker Jr
 
Orchestre : 20 DT
Mezzanine : 10 DT
  • Les billets étudiants (Mezzanine) sont en vente exclusivement aux guichets

John Lee Hooker Jr.
Le Blues de père en fils

Dimanche 11 Avril 2010 à 18:30
Salle Carthage 1 Barcelo Carthage Thalasso. En concert avec Duo 13
<b>John Lee Hooker Jr.</b>_Le Blues de père en fils

Chez les Hooker, le blues est une affaire de famille. Une famille qui a suivi l'évolution de cette musique populaire née sur les rives du Mississipi, tout comme John Lee Hooker père. C'est le beau-père de ce dernier, ouvrier agricole et bluesman à ses heures qui, le premier, initie à la guitare celui qui deviendra la figure incontournable du blues. Installé à Détroit en 1943, il ne connaîtra ses vrais grands succès qu'après la "redécouverte" du blues par les musiciens anglais (Rolling Stones, Eric Clapton..). Il est aussi l'auteur du tube "Boom Boom" dans le film "The Blues Brothers".

Comme le blues, passé des champs de coton aux banlieues ouvrières des villes industrielles, l'histoire des Hooker père et fils est marquée par ces migrations.John Lee Hooker Jr, le fils, est né, lui, à Détroit. Bercé par le blues dès sa naissance, il se produit pour la première fois à 8 ans dans une émission radio. Son destin est alors tracé : il suivra les traces paternelles pour devenir un musicien de premier rang. Adolescent, il part en tournée avec son père et se produit dans les salles les plus prestigieuses avec notamment Jimmy Reed. En 1972, le jeune John Lee Hooker Jr a dix-huit ans et chante aux cotés de son père dans son album Live at Soledad Prison (ABC Records). Cependant, grandir dans l’ombre d’un père d'une telle envergure n'est pas simple et John Lee Hooker Jr connaît quelques errements et une certaine stagnation dans sa carrière. Quand il se décide à rebondir, c'est pour se servir de cette expérience douloureuse et l'exprimer dans son blues à lui.

Son premier album, Blues with a Vengeance (Kent Records, 2004), sera ce qu'il appelle lui même, la célébration de sa rédemption, une renaissance musicale. Le deuxième Cold as Ice (Telarc Records, 2006) a été applaudi par la presse spécialisée comme une excellente synthèse entre le blues traditionnel et le funk. Son troisième album All Odds Against Me (Junior 'Steppin' Stone Records et Jazzhaus Records) nommé aux Grammy Awards en 2009, ne compend que des morceaux originaux et consacre John Lee Hooker Jr comme bluesman contemporain brassant avec brio ses racines blues et les sonorités modernes.


LINE UP
John Lee Hooker Jr Leader/Chant
Mike Rogers Batterie
Angelo Santi Guitare/Chant
Frank Tebo Basse/Chant
Elpher Legaspi Claviers/Chant