Programme
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Dhafer Youssef
 
Zone A : 30 DT
Zone B : 20 DT
Zone C : 15 DT
  • Les billets étudiants (Zone C) sont en vente exclusivement aux guichets

Dhafer Youssef
Sur la gamme de l'extase
Abu Nawas Rhapsody

Mardi 13 Avril 2010 à 20:30
Salle Carthage 1 Barcelo Carthage Thalasso.
<b>Dhafer Youssef </b><br />Sur la gamme de l'extase_<i>Abu Nawas Rhapsody</i>

C'est en Tunisie, à Teboulba où il est né, que la musique et les chants traditionnels de l'Islam saisissent le jeune Dhafer Youssef qui sera tout aussi influencé par les musiques qu'il écoute à la radio. Il lui faudra lutter pour convaincre son entourage de sa vocation. Il s'initie à son art sur des guitares de fortune avant de s'acheter son premier Oud. A 20 ans il quitte la Tunisie pour l'Autriche, s'installe à Vienne et obtient la nationalité autrichienne. Il part ensuite pour Paris où il vit depuis mais reste très attaché à son pays d'origine et au patrimoine musical du Maghreb. Sa musique qui prend ses racines dans la tradition soufie s'ouvre très vite à d'autres influences, en particulier à celles des musiques improvisées.

En 1998, il connaît son premier succès avec l'album "Malak", le premier enregistré chez Enja Records. Une alchimie réussie entre le jazz et les musiques du bassin méditerranéen où la voix et le style si particuliers de l'artiste le distinguent et sont immédiatement salués par la critique. Il entreprend alors ses premières tournées entre 1999 et 2001 avec quelques détours par New York, Cologne ou Paris où il donne la réplique à quelques grands du jazz. Son inspiration se précise en 2001 avec l'album "Electric Sufi" qui mêlent le jazz, les musiques électroniques, le funk aux accents lancinants des musiques sacrées d'orient et aux scansions des musiques soufies du Maghreb. Avec l'album suivant, "Digital Prophecy", il réunit les grands de la scène électro-jazz scandinave pour une aventure plus métissée encore mais tout aussi mystique. Son dernier album "Divine Shadows" a relevé le pari du mélange improbable du groove électro et d'un quatuor à cordes. Autant le précédent voguait sur la vague "soft" avec des sonorités propices à la méditation, autant ce dernier album fait surgir de la rencontre une énergie puissante et quasi hypnotique.

Jazz à Carthage accueille la primeur du dernier projet de cet artiste hors pair pour un concert exceptionnel. Avec « Abu Nawas Rhapsody », il amorce un retour aux sources acoustiques sur des compositions polyrythmiques inspirées des musiques du monde. Il est accompagné dans cette aventure par Tigran Hamasyan, certainement le pianiste le plus doué de sa génération, Chris Jennings et Mark Guiliana.


LINE UP
Dhafer Youssef Oud/Chant
Tigran Hamasyan Piano
Chris Jennings Contrebasse
Mark Guiliana Batterie


Avec le soutien de l'Ambassade d'Autriche